Votre intervention chirurgicale

Le jour de votre hospitalisation

Le jour de votre hospitalisation, pensez à emmener vos documents médicaux avec vous.
Vous effectuerez votre admission au service des admissions qui se situe dans le hall d’accueil de la clinique, le plus souvent vous aurez déjà effectué votre pré-admission le jour où votre chirurgien a programmé votre intervention.
Lorsque vous serez hospitalisé la veille de l’intervention, votre chirurgien passera vous voir pour vérifier que vous êtes prêt pour votre intervention.

Le jour de votre intervention chirurgicale

Respecter les consignes pré-opératoires qui vous ont été remises lors de la consultation d’anesthésie.

  • Les modifications de traitement qui peuvent être nécessaires.
  • Les règles d’hygiène à respecter : douche pré-opératoire, ongles coupés (sans vernis ni prothèse), brossage des mains, pas de bijou ni de piercing.
  • Les règles du jeun pré-opératoire vous seront expliquées. « Être à jeun » signifie ne pas boire, ne pas manger et ne pas fumer.
  • La nécessité d’une personne pouvant veiller sur vous après votre hospitalisation ambulatoire
  • Les consignes vestimentaires à adopter le jour de l’intervention (manches larges, pas de corset).

 Au moment de l’intervention chirurgicale

Vous quitterez votre chambre d’hospitalisation pour rejoindre le plateau technique du bloc opératoire.
Le plateau technique comprend des boxes pour la préparation et la réalisation des anesthésies loco-régionales, des salles d’intervention (bloc opératoire), une salle de surveillance post-interventionnelles (salle de réveil).
Pour la réalisation de l’anesthésie, vous serez installé dans la salle d’induction.
Une ultime visite de l’anesthésiste permettra de vérifier que l’ensemble des conditions sont réunies pour votre intervention (visite anesthésique pré-opératoire).
Une fois l’anesthésie réalisée, elle sera vérifiée et vous serez alors transféré au bloc opératoire.
Vous ne pourrez pas suivre visuellement l’intervention. Pour des raisons d’asepsie (lutte contre les infections) et pour votre relaxation, vous serez séparé du chirurgien par un champ opératoire stérile. Toutefois, vous pourrez vous détendre en regardant la télévision ou en écoutant de la musique.
À la fin de l’intervention, vous gagnerez la Salle de Surveillances Post-Interventionnelles. À cette étape, vous serez surveillé(e) par une infirmière spécialisée qui vous réitérera les consignes post-opératoires et vous proposera un traitement anti-douleur afin d’anticiper le risque de douleur post-opératoire. Anticiper la survenue de la douleur est primordial.
En chirurgie ambulatoire, vous quitterez l’établissement dans la plupart des cas alors que l’anesthésie est encore présente, elle s’évaporera avec un délai propre à chacun.
Lors d’une hospitalisation complète, vous regagnerez votre chambre alors que l’anesthésie est encore présente. Les médicaments anti-douleur qui vous ont été prescrits par l’anesthésiste prendront alors progressivement le relais de l’anesthésie loco-régionale.
Durant votre parcours du plateau technique opératoire vous serez surveillé par le médecin anesthésiste et les infirmières qui peuvent intervenir à tout moment. Cette surveillance est optimisée par la mise en place d’un brassard et de capteurs cardiaques et respiratoires dès votre entrée dans le parcours de soins. Selon votre état de santé, le type d’anesthésie pratiquée, le déroulement des différentes phases de l’intervention, vous resterez hospitalisé quelques heures.

Après l’intervention chirurgicale

Garder la main plus haute que le coude. Ceci diminuera votre douleur ainsi que l’œdème de vos doigts.
Éviter de souffrir, n’attendez pas le réveil inévitable de la douleur pour prendre vos médicaments antidouleur.
Respecter une période de calme et de repos jusqu’au coucher du soir.
Mobilisez vos doigts plusieurs fois dans l’heure jusqu’au coucher.

Retour à domicile et suivi post-opératoire

Vous repartirez à votre domicile accompagné par un de vos proches en véhicule particulier, plus rarement en VSL selon vos possibilités et sur prescription médicale dûment justifiée.
Nous vous remettrons avant votre départ votre compte rendu opératoire ainsi que la copie du courrier que nous envoyons le jour même à votre médecin traitant.
Au domicile, la présence d’un proche est requise pour la journée ainsi que la première nuit postopératoire.
La date de votre prochain rendez-vous de consultation avec votre chirurgien vous sera remise (consultation post-opératoire) ainsi qu’un numéro d’urgence qui vous permettra d’être mis en relation avec votre chirurgien si nécessaire.
La collaboration avec votre médecin traitant est primordiale et elle sera d’autant plus efficace qu’il aura été prévenu de la nature et de la date de votre intervention en pré-opératoire.
Tous les éléments importants anesthésiques et chirurgicaux, pré- per- et post-opératoires sont enregistrés en temps réel dans un dossier médical informatisé qui permet à l’équipe médicale de connaître de façon précise l’évolution de l’activité, la répartition des techniques ou l’incidence des complications secondaires.